Plugins

WordPress : un plugin « Articles récents » optimisé

J’ai toujours été épaté par l’implémentation des plugins de base dans WordPress. CMS par excellence optimisé pour le référencement, WordPress se voit affublé de plugins dont les défauts sont si bénins qu’il serait dommage de ne pas les corriger ! Le plugin intégré Recent posts (Articles récents) est de ceux-ci… Voici un tout petit hack pour éviter que l’article en cours soit affiché dans la liste des derniers articles présentés à l’internaute. Lire la suite…

5 plugins Firefox pour le développeur web

Si Firefox s’impose progressivement dans le monde du web design, ce n’est pas tant par ses performances et sa flexibilité, que par le nombre de plugins et add-ons disponibles pour accompagner le développeur web dans ses travaux…

Voici une petite sélection des 5 meilleurs plugins Firefox pour le web developer :

  1. Firebug : outil ultime du web designer, Firebug permet de modifier en temps réel le code (HTML et CSS) des pages et de voir en direct le résultat dans votre navigateur ! Un outil de déboguage extraordinaire, qui ne s’arrête pas là puisqu’il permet également de déboguer les scripts, de consulter les échanges avec le serveur et d’en mesurer les temps de chargement (analyse de performances) grâce à son indispensable extension YSlow !
  2. Web developer : boite à outil complète ajoutant une barre dans votre navigateur Firefox et permettant tout un tas de choses, et notamment de gérer le javascript, les cookies, analyser les éléments des pages (formulaires, images…), afficher les dimensions de chaque élément HTML, valider les liens et en contrôler le type, valider le code, et bien d’autres choses encore.
  3. Colorzilla : plugin simple mais bien utile permettant de lire d’un simple la couleur d’un élément ou d’une zone de la fenêtre courante, et d’obtenir simplement les variantes et les codes CSS des couleurs.
  4. HTML Validator : pour les développeurs soucieux de réaliser des pages conformes W3C, ce plugin demeure indispensable car il permet d’afficher d’un double-clic le code de la page courante, ses erreurs et warnings et d’en voir la solution. Il permet aussi accessoirement d’afficher le code de la page courante reformatté, ce qui est bien utile parfois !
  5. Cookie swap : permet de définir des profils utilisateur avec chacun leurs propres cookies, ce qui simplifie grandement les tests sur les sites où les cookies sont nécessaires pour la gestion des droits (entre autres utilités !)

Il existe évidemment une liste pléthorique d’autres plugins Firefox facilitant la tâche au web designer, mais il était nécessaire de limiter leur liste… Suivra prochainement une sélection des meilleurs plugins SEO !

5 plugins pour le back-office de WordPress

Lorsque l’on développe des sites Internet pour des clients, la solution WordPress™ s’impose souvent comme la facilité pour proposer une structure aisément malléable et un contenu modifiable « online » : un mini CMS en toute simplicité !

Il n’est toutefois pas rare d’avoir parmi les utilisateurs des personnes rebutées par la relative complexité du back-office de WordPress. Voici donc quelques extensions destinées à personnaliser et « tuner » l’interface d’administration du fameux moteur de blogs 😉

  1. Post Template : De quoi créer l’équivalent des « modèles de documents » de Word pour les articles et les pages du blog. On peut imaginer diverses applications, pour les utilisateurs qui auront à poster régulièrement de nouveaux contenus ordonnancés de manière identique.
  2. Custom Admin Branding : Simple mais indispensable, le plugin pour personnaliser le logo, l’interface de connexion et les couleurs de votre back-office !
  3. Clutter Free : Un plugin fort intéressant permettant de masquer tout ou partie des zones du back-office et de la fenêtre d’écriture (simplification de l’interface).
  4. WP-Lite : Abordant la même fonction que le précédent, je le préfère d’ailleurs pour sa simplicité absolue et son efficacité (il permet en clair de cacher tout ou partie de chaque zone du back-office de WordPress par profil utilisateur !)
  5. Custom Admin Menu : Dernier plugin qui vous permettra d’achever totalement la personnalisation du back-office, en autorisant la refonte intégrale des menus et sous-menus de ce dernier (déplacement, création, suppression, renommage…)  🙂

Voici un exemple visuel de ce que permet Custom Admin Branding, avec un formulaire de login personnalisé :

Exemple de personnalisation de l\'interface

J’utilise pour ma part systématiquement WP-Lite et Custom Admin Branding dans mes développements WordPress™, en plus évidemment d’autres plugins… qui feront l’objet d’un autre article sur le blog effi10 !

 Haut de page