Logiciel de mesure de présence réseaux sociaux : effiSocial

Voici une petite application développée sur le pouce, permettant de « mesurer », à partir d’un sitemap.xml passé en paramètre (ou via son URL directe), le nombre d’indices sociaux (mesure de présence sur les réseaux sociaux) des pages du site sur Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Delicious et quelques autres.

Fonctionnalités

  • Analyse automatique de sitemap (depuis une URL ou depuis un fichier)
  • 11 critères sociaux analysés
  • Export facile vers Excel (via le presse-papier)
  • Temporisation réglable (nb : en deça de 2 secondes entre chaque requête, blocage quasi assuré par les services web utilisés !)

Le programme nécessite le .Net Framework 4.0 pour fonctionner, sans installation particulière.

Caractéristiques techniques

Le logiciel est actuellement dans une version stable pleinement fonctionnelle (ceci dit, étant donné son extrême simplicité, le contraire eut été étonnant !) ; l’exécutable ne nécessite pas d’installation particulière, si ce n’est la présence du .Net Framework 4.0.

  • Développé en VB.Net 2010
  • Ne fonctionne que sous Windows (XP au supérieurs) ou simulateur Windows
  • Nécessite le .Net Framework 4.0, à installer par vos soins si besoin
  • Pas de support technique sauf ici dans les commentaires, éventuellement (le prix de la gratuité !)

Téléchargement

effiSocial est en téléchargement gratuit : pas de pub, rien ! Un petit retour dans les commentaires sera pleinement apprécié :)

Télécharger effiSocial

21 commentaires sur Logiciel de mesure de présence réseaux sociaux : effiSocial
  1. Loic Helias Répondre

    Merci pour le partage.
    En plein test depuis hier, certaines lenteurs remarquées mais des stats vraiment bonnes.
    Merci encore. !

    • clemence Répondre

      j’ai testé et le logiciel est vraiment bien fait, bravo!!
      pas de lenteur constatée pour ma part ..

  2. Anthony Répondre

    Découverte du logiciel via Veille SEO, je le test actuellement, pour le moment retour intéressant.

    Pas de bug ou de ralentissement, je travail que sur des petits sites internet, moins de 50 liens

  3. Clément Répondre

    Très bon soft que je viens de découvrir, simple et tout ! Merci bien ;)

  4. Yann Charlou Répondre

    Excellent petit soft.
    Petit, léger, simple et rudement efficace. C’est incroyable comme je peux déjà utiliser autant effispin au milieu et avec la même confiance que plein d’autres outils qui valent la peau du c… . Après quelques tests, j’ai le sentiment qu’effisocial va se joindre à me boite à outils de tous les jours.

    Merci pour le partage.

  5. Yann Charlou Répondre

    Après un peu plus de tests, je note des écarts de mesure entre le soft et les widgets sur les pages.
    Par exemple, sur cette page
    http://aperipub.fr/12-que-faire-avec-pinterest.html, effisocial affiche un 0 pointé alors que sur les widgets j’ai Alors que Sur le compteur de l’article en question j’ai 15 likes, 4 tweet et 3 +1.

    Une idée sur la raison de cet écart ?

    • Cédric GIRARD Répondre

      Bonjour

      Utilisant une API (service web), je pense qu’il y a un décalage entre les mesures temps réel et les mesures réalisées.

      Dernièrement j’ai noté d’ailleurs quelques difficultés à cette fameuse API à aller lire convenablement les résultats : il arrive que les résultats « sautent » parfois !

      • Yann Charlou Répondre

        Visiblement cela semble tout de même assez rare. Ca ne s’est pas reproduit. Donc dans l’ensemble, l’outil est quand même efficace et bien pratique.

        Merci.

  6. Yann Faurie Répondre

    Bonjour Cédric,

    Merci pour ton outil découvert via le blog de Loïc Hélias. Il est vraiment très facile d’utilisation et donne une bonne vision d’ensemble pour une stratégie réseaux sociaux / SMO !

  7. Aurélien Delefosse Répondre

    Merci pour cet outil, simple et efficace. ;-)

  8. vince Répondre

    Je découvre le tool grâce à l’article de Loïc. Merci à vous ! J’avais déjà utilisé votre spinner (gratuit lui aussi), du coup je vais utiliser la « suite Effi » ;)

  9. David Répondre

    Bonjour,

    merci pour le partage
    Avec effiSocial tu perds pas ton sang froid

  10. Arnaud Répondre

    Je découvre ton logiciel suite au post de Loïc Hélias. Je l’ai téléchargé et je vais le tester lundi au bureau.

    Comme l’a dit Loïc, on ne dit pas assez merci pour ces logiciels gratuits, donc : Merci ;)

  11. Yoav1987 Répondre

    Terrible ! Merci pour le logiciel. Testé sur une sitemap avec 251 URLs, ça tourne nickel.

  12. Romain Répondre

    Fonctionne même sur les sitemap plutôt denses (e-commerce magento) .
    Merci pour ta contribution, gratuite et efficace!

  13. Aaron Répondre

    Je viens de le telecharger et je le trouve prometteur.
    À quand une version pour mac ?

  14. Julien Répondre

    Je cherche également une version pour mac. Je trouve cela dommage que tous les meilleurs outils ne sont pas disponibles pour mac :(

    • Cédric GIRARD Répondre

      Bonjour Julien

      Moi je trouve surtout dommage que le monde Mac ne se soit pas adapté aux langages de développement « courants » ;-)

      • Yann Charlou Répondre

        Ooooohh le méchant Troll ! ;-)

        C’est comme si tu disais que Linux n’est pas adapté aux langages de développement courants.

        C’est juste que windows est plus répandu qu’OS X et donc si tu dois développer pour un OS, tu développes sur celui-là.

        Après, si tu veux vraiment utiliser des soft win sur ton mac, tu peux toujours installer Parallels ou VirtualBox et tu auras le meilleur des deux monde sur le même poste.

        Perso, je trouve que c’est vraiment la meilleur alternative. Copier-coller entre appli etc…

        Et en ce qui concerne la productivité, faire des scripts en shell ou en automator sur OS X et réinventer la roue avec VBS, y’a vraiment pas photo.

        • Cédric GIRARD Répondre

          Je ne rentrerai pas dans ce débat :-)

          Sorti d’Objective-C (je ne parle pas du développement web) point d’horizon.

          Disons que je regrette qu’il n’existe pas d’autres alternatives à Java pour le cross plate-formes (et pas de bol : je déteste Java et ses dérivés !)

          DotNet étendu à Linux (ce qui existe via Mono) ET Mac permettrait de faire de belles choses. En ce sens, je trouve le monde Mac particulièrement hermétique.

          • Yann Charlou

            Le cross plateforme n’est pas forcément qu’à l’execution. La plupart des languages C++, Objective C,… se compilent très bien sous la majorité des OS. Il existe aussi de nombreuses librairies (Qt, GTK+) qui fonctionnent à la fois sur Win, Linux, OS X.

            Et entre-nous, depuis OS X qui se base sur BSD (Open source POSIX, compatible linux), c’est Windows qui se retrouve la solution la plus fermée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de saisir votre nom ou pseudo (pas de pseudo SEO merci !), votre email et votre commentaire.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>